Aller à la navigation | Aller au contenu

Publije, revue de critique litteraire
(littérature pour la jeunesse et littérature générale)

2. Qu'apportent les cartes heuristiques à la recherche? Exemples

Roxane PAILLIER

Commentaire de la carte heuristique

Article

Texte intégral

1Cette carte heuristique vient en appui d’un projet de thèse sur le sujet suivant :

2Les contes traditionnels et leurs adaptations filmiques : comment la mise en réseaux didactique peut servir de support à une interrogation sur des modèles et des itinéraires féminins

3La carte heuristique est un outil qui a été développé dans les années 1980 par le psychologue anglais Tony Buzan1.Cette construction sous forme de structure arborescente permet de représenter des idées en réseau grâce à un classement hiérarchisé. D’abord réalisée sur papier, les premiers logiciels de réalisation sont apparus dans les années 1990.

4La carte heuristique ci-contre a été réalisée avec le logicielMindNode (pour Mac).

5Nous avons choisi de représenter le projet de thèse sous cette forme car elle permet de modéliser, à partir du sujet, les différents éléments que nous nous proposons d’étudier. A travers les idées et les mots-clés mis en réseaux, la carte heuristique formalise l’étape première de brainstorming avant de passer à l’étape de synthèse.

6Côté droit :

7Les deux premières « branches » précisent les différents enjeux du sujet, théoriques et épistémologiques.

8La « branche » suivante, tournée vers les perspectives sociologiques, nous permet de nous interroger sur les modèles et itinéraires féminins.

9La quatrième « branche » représente l’aspect psychologique, c’est-à-dire l’impact de ces contes dans la construction de la personnalité de l’enfant et le développement de ses facultés cognitives et herméneutiques.

10En ce qui concerne les perspectives didactiques qui constituent un axe important de notre recherche, nous avons de nombreuses ramifications. Nous soumettons plusieurs méthodes pour entrer dans le conte (travail sur les motifs et les personnages, travail de mise en réseaux et étude comparative texte/écran notamment). Puis, nous proposons des pistes de travail avec les élèves rattachées à des objectifs précis pouvant s’inscrire dans des dispositifs pédagogiques.

11Côté gauche :

12Cette partie de la carte comporte également un gros « nœud » sur la dimension patrimoniale du conte. Cela nous permet de détailler les différentes propositions artistiques créées autour de ces contes (théâtre, adaptations filmiques et musique). Par conséquent, nous privilégierons l’interdisciplinarité et la mise en place de partenariat entre le professeur documentaliste et le professeur de français dans l’objectif de favoriser la diffusion transmédiatique du récit. Enfin,cette mise en réseaux nous permettra de nous interroger sur la réception des œuvres par les élèves.

13La « branche » suivante propose de dresser le constat d’une intrication du culturel et du commercial que ce soit à travers l’empire Disney, les publicités, les séries télévisées ou les comédies musicales.

14La dernière « branche » inscrit les contes dans la problématique de l’universel et du singulier à travers les transpositions et reconfigurations effectuées par les auteurs et réalisateurs qui peuvent avoir pour but d’élargir à la fois les publics et les interprétations.

15 De cette carte heuristique découle le plan du projet de thèse ainsi que sa triple visée : littéraire, sociologique et didactique.

16I- Analyse littéraire et dimension patrimoniale du conte

17II- Perspectives sociologiques et psychologiques

18III- Perspectives didactiques et enjeux épistémologiques

19L’outil heuristique est pertinent pour créer des liens et préparer l’exploitation des informations pour la suite du travail. Il propose une aide à la démarche scientifique et facilite la structuration du projet. Il peut constituer au final un outil de présentation dynamique. C’est pour ces raisons que la carte heuristique est utilisée actuellement en pédagogie. Elle permet de visualiser les différents enjeux d’un sujet complexe. Nous relevons également son intérêt pour le travail de mémorisation, d’appropriation du sujet, avant de passer à l’écriture.

20 Le projet étant amené à évoluer – nous nous interrogeons encore sur la pertinence deLa Reine des Neigesdans notre corpus et son remplacement parLa Belle au bois dormant– la carte heuristique autorise facilement les modifications et ajouts. Enfin, cet outil sera utilisé à nouveau, notamment pour représenter les schémas actantiels des contes de notre corpus dans l’objectif de résumer et de préparer à la synthèse.

Notes

1 T. et B. Buzan,Mind Map : Dessine-moi l’intelligence, Paris : Editions d’Organisation, 2003 (2eéd.).

Pour citer ce document

Roxane PAILLIER, «Commentaire de la carte heuristique», Publije, revue de critique litteraire [En ligne], IN VIVO, 2. Qu'apportent les cartes heuristiques à la recherche? Exemples, mis à jour le : 16/07/2015, URL : http://publije.univ-lemans.fr/publije/index.php?id=358.